Un poisson porte-bonheur, secouru au Larvotto, retourne à la mer

Retrouvé affaibli dans la réserve du Larvotto il y a près de deux ans, un jeune mérou brun (Epinephelus marginatus), a été collecté et soigné par les équipes du Musée océanographique de Monaco. Désormais complètement rétabli, le mérou juvénile a regagné son milieu naturel le 3 juin, rejoignant ses congénères.

Autrefois victime du braconnage et de la surpêche, cette espèce emblématique est protégée depuis 30 ans grâce à des mesures de protection fortes permettant la reconstitution de ses populations en mer Méditerranée.

L'histoire commence le 18 août 2022. Un juvénile de mérou brun a été retrouvé par hasard dans la réserve du Larvotto par le Centre de Plongée de l'Ecole Bleue, flottant à la surface, la tête en bas, l'abdomen gonflé.

Ces dernières années plusieurs spécimens présentant des symptômes similaires, probablement liés à une infection virale, ont été observés sur les côtes françaises et monégasques.