Plus de Monégasques signifie plus de logements dédiés

L’Institut monégasque de la statistique et des études économiques a publié son étude sur le logement public et les besoins futurs à l’horizon 2040. Des études similaires ont été menées en 2012 et 2017 à la demande du Gouvernement.

Pour réaliser cette analyse, l’IMSEE a collecté des données statistiques auprès de l’Administration des Domaines, de la Direction du Logement, de la Direction de l’Urbanisme et des Services de la Mairie. Les données du recensement de la population réalisé en 2016 ont également été utilisées. L’IMSEE a réalisé une nouvelle projection de la population des ressortissants monégasques selon la méthode dite des « composantes » qui consiste à projeter la population âge par âge et année par année, en additionnant les naissances, les naturalisations par Ordonnance Souveraine, et l’acquisition de la nationalité par Ordonnance Souveraine. mariage, et en soustrayant les décès.

Soixante-dix-huit pour cent des Monégasques bénéficieront d’un logement public d’ici 2040, au-delà de l’objectif de 75 pour cent.