Le Messie à St. Pauls « le meilleur à ce jour »

Le concert devenu un événement annuel majeur à Monaco, la représentation Ristretto du Messie de Haendel à l’église anglicane Saint-Paul, s’est encore une fois surpassé le samedi 9 décembre.

Le chef d’orchestre et directeur musical Errol Girdlestone était convaincu que le concert à guichets fermés de cette année était « le meilleur à ce jour », même si beaucoup d’entre nous présents dans le public l’année dernière ont été particulièrement touchés par le fait qu’Errol jouait du clavecin en plus de diriger l’orchestre. orchestre, chœur et solistes.

Ténor Gavan Ring à pleine voix

La soprano Elenor Bowers-Jolley possède un vaste palmarès international et il s’agissait de sa septième apparition consécutive dans la production de Monte-Carlo. Simon Bailey, né en Angleterre et résidant désormais à Francfort, s’est également produit à de nombreuses reprises et est reconnu comme l’un des barytons-basse les plus polyvalents de sa génération. Gavan Ring, ténor, est une autre star internationale à honorer St. Paul’s, avec des apparitions récentes avec l’Orchestre Symphonique de Londres aux BBC Proms. Clint van Der Linde, contre-ténor, a étudié au Royal College of Music de Londres et a effectué des tournées en tant que soliste avec des orchestres aux États-Unis, en Europe et en Extrême-Orient.

Le travail d’équipe est la clé

La chorale, composée principalement de chanteurs locaux, a joué avec brio, d’autant plus que plusieurs de ses membres étaient malades en hiver.

Une fois de plus, tous les éléments ont été réunis par l’indomptable Errol Girdlestone, qui, comme à son habitude, a travaillé assidûment pendant plusieurs mois pour que tout cela aboutisse.

PHOTOS : Les auteurs