« La FIGHT AIDS CUP permet de mettre régulièrement en lumière le combat que nous menons »

La très attendue FIGHT AIDS CUP est de retour pour sa quatrième édition. Le 22 janvier, le traditionnel match de gala entre les BARBAGIUANS et le CIRQUE FC réunira sur la pelouse du stade Louis II plusieurs des plus grandes stars du football mondial. En plus des joueurs familiers, d’autres légendes soutiendront l’événement avec leur apparition. Cette FIGHT AIDS CUP sera également l’occasion de célébrer la longévité du Festival International du Cirque de Monte-Carlo, qui fête ses 50 ans en 2024.

Personnalités, performances de haut niveau, animations et convivialité… sont réunis pour une nouvelle soirée exceptionnelle, toujours au profit de l’association anti-VIH FIGHT AIDS MONACO.

« Nous voulons que cette édition, qui fêtera plusieurs anniversaires, soit mémorable ». A la veille de la quatrième édition du COUPE DE LUTTE CONTRE LE SIDA (22 janvier 2024), Louis Ducruet affiche clairement ses ambitions. Président des Barbagiuans de Monaco, le neveu du Prince Albert II note « avec fierté » l’engouement suscité année après année par l’événement, tant auprès du public que des principaux acteurs. Une dynamique exceptionnelle qui ne montre aucun signe de ralentissement…

Cette popularité croissante au fil du temps a déjà permis à la FIGHT AIDS CUP 2024 d’atteindre « des records divers, en termes de mécénat et de dons à l’association. Le succès des éditions précédentes a renforcé la fidélité de nos partenaires… d’autres nous ont également rejoint », révèle Louis Ducruet. Une réalité synonyme de succès pour celui qui est un fervent défenseur des valeurs caritatives.

« Je suis ravi que les bénéfices générés par le développement de cet événement profitent à FIGHT AIDS MONACO ».

Le capitaine des Barbagiuans a également souligné son enthousiasme à l’idée de « une fois de plus, partager des moments magiques sur le terrain, en compagnie de légendes du football international ».

Tous unis pour soutenir lutte contre le VIHqui touchera encore 39 millions de personnes dans le monde en 2022 (SIDACTION).

Un enjeu majeur, cher à la famille princière…

SAS la Princesse Stéphanie comme ambassadrice

Prévenir, Accompagner, Accompagner… Cette année, la Principauté fêtera le vingtième anniversaire de LUTTER CONTRE LE SIDA MONACO.

Depuis deux décennies, SAS la Princesse Stéphanie a consacré une partie de sa vie quotidienne à la lutte contre le VIH. Avec pugnacité et engagement, les membres de l’association président/fondateur continue de faire avancer la campagne de sensibilisation qu’elle a lancée en 2004.

Grâce notamment à la qualité des actions menées (sous l’égide de FIGHT AIDS MONACO), la princesse a réussi à imposer ses revendications et, de fait, à remettre cette lutte globale au cœur des préoccupations de la principauté. « Nous avons un besoin constant de faire comprendre aux gens qu’ils ne sont pas à l’abri », dit Sœur du Prince Albert IIavant de continuer. « Avec les progrès de la recherche, des traitements, du dépistage… nous avons les moyens d’éradiquer la propagation de l’épidémie. Nous devons encourager les gens à faire les choses nécessaires ». C’est un engagement qui se renforce, à l’heure où d’autres pays s’intéressent moins à cette cause, toujours aussi fondamentale.

Une situation à laquelle il faudra remédier au plus vite. « Il est vital de ne pas abandonner, car le VIH est toujours parmi nous. La FIGHT AIDS CUP est l’occasion de montrer qu’il existe une association à Monaco qui continue d’œuvrer pour la prévention, le soutien et l’assistance aux personnes vivant avec la maladie…

Le combat ne doit pas décliner. Au contraire, il faut l’intensifier”déclare SAS la Princesse Stéphanie avec fermeté.

Coupe de lutte contre le sida

« Je ne remercierai jamais assez mon fils (Louis Ducruet) pour cette belle initiative ».

Comme Président du Festival International du Cirque de Monte-Carlole match de football entre les Barbagiuans et Cirque FC n’a plus de secret pour SAS la Princesse Stéphanie. Et pour une bonne raison! Le traditionnel match de gala existait déjà avant la création de la FIGHT AIDS CUP…

Depuis plus de dix ans, L’équipe de SAS le Prince Albert II joué contre une équipe composée du principal acteurs du festival, le jour de la détente (lundi). En 2020, cette rencontre amicale dans l’intimité de la Famille Princière est devenue un événement exceptionnel… Une évolution jugée « nécessaire » par la Princesse, consciente du potentiel qui pouvait être exploité. « Le moment était venu de relancer cet événement historique et de transmettre le relais aux jeunes générations. Il a fallu avancer vers de nouvelles idées, de nouveaux objectifs… et nous y sommes parvenus. Je suis ravi de cette évolution ».

La naissance de l’événement est symbolique de l’engagement manifesté par Louis Ducruet depuis son arrivée à la présidence des Barbagiuans de Monaco. Homme de convictions et de projets, il a immédiatement souhaité donner un nouveau souffle à ce match en attirant (dans les deux équipes) plusieurs légendes du football mondial. C’est une manière de susciter l’intérêt du public en apportant des défis bien plus importants… En 2020, le neveu du Prince Albert II déclarait : « Je voulais soutenir ma mère en essayant de récolter des fonds pour FIGHT AIDS MONACO. C’était important de faire ma part en utilisant un domaine que je connais bien, le football ».

Quatre éditions plus tard, SAS la Princesse Stéphanie se réjouit des retombées que la FIGHT AIDS CUP a directement générées dans la vie de son association. Sa gratitude est infinie… « Je suis extrêmement fier de voir mon fils s’impliquer dans des causes qui me tiennent particulièrement à cœur. Son idée était géniale et très utile à LUTTE CONTRE LE SIDA MONACO »dit la sœur du Souverain, avant de poursuivre.

« Au-delà d’une aide financière substantielle, la FIGHT AIDS CUP permet de mettre régulièrement en lumière le combat que nous menons. Le tout au travers d’une soirée conviviale et sportive. Je ne remercierai jamais assez Louis pour cette merveilleuse initiative… ».

Au fil des années, la FIGHT AIDS CUP n’a cessé de se renforcer. Outre le « sérieux » et « le professionnalisme de l’organisation, qui a permis à un public toujours plus nombreux d’y assister »SAS la Princesse Stéphanie se réjouit également de voir l’événement parfaitement acclimaté au cadre du Festival International du Cirque de Monte-Carlo (46ème édition à venir), dont elle est présidente. « C’est une soirée qui promeut les valeurs de solidarité qui me sont chères et que nous essayons de faire ressentir chaque année à nos spectateurs sous le chapiteau. C’est aussi pour cela que la FIGHT AIDS CUP fait partie intégrante du programme du festival ».

Coupe de lutte contre le sida

Quelques particularités en 2024…

Une fois de plus, la FIGHT AIDS CUP sera pleine de surprises et d’aspects particuliers. À l’heure où les activités de la principauté s’inscrivaient dans le cadre du centenaire du Prince Rainier III*, il était impensable pour Louis Ducruet de ne pas profiter de l’événement pour rendre un nouvel hommage à son grand-père décédé en 2005.

Très impliqué dans ces commémorations, le président des Barbagiuans a dévoilé la création d’un « maillot collector » que les joueurs des deux équipes porteront pendant le match. C’est une manière de « célébrant le 100ème anniversaire du Prince et en souvenir de la passion qu’il avait pour le football et l’AS Monaco ».

Louis Ducruet rappelle également que FIGHT AIDS MONACO et le Festival International du Cirque de Monte-Carlo fêteront respectivement leurs 20ème et 50ème printemps en 2024. De nombreux éléments d’organisation contribueront à attirer l’attention des spectateurs sur ces deux entités phares de Monaco…

Comme d’habitude, le « Clowns en folie » accompagnera les participants et la Famille Princière lors de leur entrée sur la pelouse du stade Louis II.

Une vidéo illustrant le travail mené par FIGHT AIDS MONACO depuis 2004 et un reportage sur le centenaire encadreront le « spectacle des pompiers », prévu à la mi-temps du match.

De nouvelles personnalités apporteront également leur contribution en participant pour la première fois à la FIGHT AIDS CUP. Avec des joueurs tels que Dimitar Berbatov, Philippe Mexès et Claude Makelélé, les supporters présents à l’événement du 22 janvier auront l’occasion de revivre leurs souvenirs des différentes générations dorées du football local et international. « Chaque année, d’autres participants rejoignent l’aventure en rejoignant les deux équipes. Il est très important pour nous de renouveler un peu le casting afin de diversifier le spectacle proposé au public, qui connaît déjà l’événement.dit Louis Ducruet.

Le fils de SAS la Princesse Stéphanie se réjouit également de « la fidélité dont ont fait preuve certaines légendes au fil des années. Cela montre leur attachement à la principauté et à la cause que nous défendons ».

Avec sa troisième participation consécutive, Robert Pires est l’un des cadres membres de la FIGHT AIDS CUP. « C’est toujours très important pour moi d’être disponible lorsque les valeurs de solidarité sont mises en avant à travers un grand événement sportif. On est là pour soutenir une association… c’est un état d’esprit qui me convient »déclare-t-il.

International français, champion du monde 1998 et vainqueur de l’Euro 2000, Robert Pires est « fier de représenter une nouvelle fois l’équipe de SAS la Princesse Stéphanie. Je suis reconnaissant de la confiance qui m’a été témoignée une fois de plus ».

En 2023, les Barbagiuans de Monaco ont remporté le trophée au terme d’une rencontre âprement disputée. L’équipe de Louis Ducruet espère conserver ce statut pendant encore au moins un an. Le neveu du Prince Albert II déclare avec sérénité : « L’objectif sera évidemment de gagner une nouvelle fois. Nous allons tout faire pour y parvenir… quelle que soit l’opinion de l’adversaire. capitaine, Sébastien Frey ».

Le décor est planté…